Casablanca-Settat : Visite de terrain pour mesurer l’ampleur des dégâts causés par les dernières précipitations

Le wali de la région de Casablanca-Settat et gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said Ahmidouche, a effectué dimanche une visite de terrain à plusieurs sites de la région pour mesurer l’ampleur des dégâts causés par les fortes précipitations qui se sont abattues ces derniers jours sur la région.

M. Ahmidouch, qui était accompagné d’une délégation officielle comprenant notamment le gouverneur de la préfecture de Mohammédia et le gouverneur de la province de Mediouna, a visité plusieurs zones relevant du territoire des deux villes surtout celles touchées par les fortes précipitations enregistrées dans la région du 5 au 8 janvier.

Cette visite a concerné la zone de « Paloma » à Mohammédia qui a été impactée par le débordement des eaux au niveau d’un versant, ce qui a entravé la circulation sur la route reliant Mohammédia et Casablanca.

La délégation s’est également rendue à la décharge des déchets ménagers et à la la région de Lahraouiyine dans la province de Mediouna qui a été touchée par les fortes précipitations causant des dégâts aux biens publics et privés. Elle s’est informée, à cette occasion, des travaux en cours pour atténuer les impacts des pluies.

Des explications ont été présentées au wali et à la délégation l’accompagnant sur les mesures urgentes qui ont été prises dans la perspective de limiter les dégâts qui en résultent au niveau des routes et le drainage des eaux de pluie qui contribuent à entraver la circulation.

Lors de cette visite, les gouverneurs de Mohammédia et de la province de Mediouna, ainsi que les agents de « Lydec », opérateur d’eau et d’électricité dans le Grand Casablanca, ont informé le wali de la région de la situation actuelle en général, et des mesures urgentes qui ont été prises en vue de limiter l’impact des pluies torrentielles.

Dans une déclaration à la presse, le directeur général de Lydec, Jean Pascal Darriet, a indiqué que les équipes de la société sont présentes sur le terrain depuis le début de cette semaine afin de limiter les impacts des fortes pluies qu’a connues la ville, ajoutant qu’environ 800 agents et 300 pompes de drainage ont été mobilisés pour cette opération.

Dans une déclaration similaire, le directeur des investissements chargé des Etudes et des travaux au sein de Lydec, Said Azaoui, a affirmé que cette visite vise à s’informer de l’état d’avancement des travaux réalisés par la société dans certaines zones ayant enregistré de fortes précipitations qui ont causé des dégâts aux habitants de ces zones et entravé la circulation au niveau de certaines routes.

Il a également indiqué que lors de cette visite, il a proposé des solutions urgentes ou à court terme pour la réhabilitation en vue de limiter les dégâts causés aux habitants de ces zones.

La veille, le wali de la région a visité plusieurs zones impactées par les pluies torrentielles qui se sont abattues ces derniers jours sur la métropole et s’est rendu également chez des familles sinistrées.

La visite a concerné plusieurs points sur les territoires des arrondissements de Casablanca-Anfa, la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi et la préfecture des arrondissements Moulay Rachid.

La capitale économique a connu ces derniers jours de fortes précipitations qui ont provoqué des perturbations dans le transport et des dégâts matériels à des biens publics et privés.

(Avec MAP)