Casablanca : renouvellement des contrats de gestion déléguée des services de propreté

La commune urbaine de Casablanca a procédé au renouvellement des contrats de gestion déléguée des services de propreté pour une durée de sept ans pour la période allant de mars dernier jusqu’au février 2021.

Ce renouvellement avec les deux gestionnaires délégués actuels, Sita El Beida et Averda, a pour objectif de fixer de nouvelles modalités de collecte de déchets, conformes aux pratiques les plus récentes mises en oeuvre dans les grandes villes à l’échelle mondiale notamment à travers le suivi des véhicules en temps réel au moyen de la technologie GPS associée au réseau téléphonique 3G ainsi que le respect de la norme de protection de l’environnement Euro V qui fixe les limites maximales de rejets polluants pour les véhicules roulants.

Pour rappel, la capitale économique et commerciale, Casablanca compte plus de 5 millions d’habitants et produit un peu plus de 2 400 tonnes de déchets ménagers par jour. Et en ce qui concerne le budget annuel alloué au service de propreté, celui-ci est de l’ordre de 530 MDH. La collecte de déchets peut coûter entre 265 et 575 DH la tonne, selon la nature des déchets (ménagères, solides, etc.). Le secteur emploi par ailleurs 4 200 personnes, dont près de 1 500 dépendent de la commune urbaine.