Casablanca : Les syndicats des taxis décident d’augmenter provisoirement les tarifs

Une hausse des tarifs provisoirement jusqu’à  l’ouverture d’un dialogue sérieux et responsable entre les syndicats représentant le secteur et les autorités..

L’alliance des organisations syndicales représentant le secteur du transport routier au Maroc, qui regroupe cinq syndicats, a décidé d’une augmentation des tarifs de transport urbain et interurbain à et de Casablanca, apprend-on mardi auprès de l’alliance.

L’alliance avait organisé, lundi, une manifestation notamment pour dénoncer la dernière hausse du prix de gasoil et pour satisfaire ses revendications sociales. Plus de quatre cent grands et petits taxis de la capitale économique ont participé à cette manifestation bloquant durant plus de deux heures une partie du centre de la ville.

Les syndicats la composant avaient aussi réclamé la révision du code de la route et la satisfaction de l’ensemble des revendications sociales des professionnels notamment en ce qui concerne la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et le logement économique.

L’alliance a aussi appelé à faire bénéficier le secteur du transport routier du gasoil professionnel à l’instar de la pêche maritime.

Elle a décidé de cette hausse des tarifs provisoirement jusqu’à l’ouverture d’un dialogue sérieux et responsable entre les syndicats représentant le secteur et les autorités, a déclaré à la MAP le secrétaire général national du Syndicat marocain des professionnels du transport (SMPT) et de l’alliance Mustapha Chaâoun.

L’alliance a ainsi décidé une majoration d’un dirham du transport urbain dans la capitale économique pour les grands et petits taxis, de cinq dirhams pour celui interurbain et de vingt dirhams pour les dessertes entre Casablanca et l’aéroport international Mohammed V.

Outre la SMPT, l’alliance regroupe la fédération nationale des professionnels du transport (FNPT), l’Union générale démocratique des travailleurs (UGDT), l’Union des syndicats des professionnels des transports du Maroc (USPTM) et la Confédération nationale du travail (CNT).