Casablanca : Les syndicats appellent à l’institutionnalisation du dialogue social

Les centrales syndicales ont célébré, lundi à Casablanca, la fête du travail en appelant à l’institutionnalisation du dialogue social, à la préservation des acquis de la classe ouvrière et à la satisfaction de ses revendications légitimes.

L’Union marocaine du travail (UMT), la Fédération démocratique du travail (FDT) l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) et la Confédération démocratique du travail (CDT) ont tenu, à cette occasion, leurs meetings avant d’organiser les traditionnels défilés sur les principales avenues de la capitale économique, au cours desquelles les syndicalistes et sympathisants ont scandé des slogans appelant à l’institutionnalisation du dialogue social, l’augmentation des salaires, la généralisation de la protection sociale et l’unité syndicale.

Le 1er Mai a été ainsi l’occasion de mettre en avant les revendications des ouvriers et d’inciter le Gouvernement et le patronat à s’engager en faveur de la préservation du pouvoir d’achat de la classe ouvrière et à la révision de la réforme du régime de la retraite, à travers une rupture avec l’approche et la politique adoptée par le gouvernement précédent.