Casablanca: Lancement de la première édition du projet « Vision qui compte »

Le conseil régional de l’ordre des experts comptables de Casablanca et sud a lancé, vendredi, la première édition du projet « Vision qui compte », une initiative solidaire et sociétale qui donne accès aux lunettes et à la santé visuelle au profit des bénéficiaires d’une maison d’enfant de la région.

Ce projet, initié en partenariat avec la clinique de l’Oeil-Californie et l’association des opticiens, profitera dans un premier temps à 150 enfants de l’association « Alanwar Almochrika pour la protection de l’orphelin ».
A cette occasion, le président du conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Casablanca et Sud, Yassine El Maguiri a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la politique solidaire de l’ordre qui conçoit et appuie des actions sociales au profit de catégories défavorisées de la société.
Ce projet, a-t-il dit, bénéficiera dans un premier temps à 150 enfants appartenant à une association de la région de Casablanca, soulignant que d’autres actions similaires suivront dans le futur et dans la même optique.
Saluant la contribution de la clinique d’ophtalmologie et de l’association des opticiens, M. Maguiri a précisé que cette opération permettra de prévenir la cécité et les déficiences visuelles chez les enfants.
Pour sa part, le responsable de la cellule animation au sein de l’association, Youssef Abou Al-Yassamine a salué l’organisation de ce type d’initiative qui va bénéficier aux orphelins et permettra à ceux qui ont en besoin d’avoir des lunettes et soigner des problèmes liés à la santé visuelle.
D’autre part, Benotmane Fatim Ezzohra, ophtalmologue au sein de la clinique partenaire, a mis l’accent sur l’importance de ce genre d’actions qui permettent d’aider des personnes dans le besoin, soulignant que la clinique de l’oeil a mobilisé tout son staff médical pour mener à bien cette initiative sociale.
Les enfants, a-t-elle rappelé, bénéficieront d’un dépistage et examen de vue par des médecins ophtalmologues, outre la fourniture gratuite de lunettes de vue.
Selon l’OMS, près de 285 millions de personnes présentent une déficience visuelle. L’impact sur les enfants est particulièrement fort, touchant l’apprentissage, la scolarité et le développement personnel.