Casablanca : inauguration d’une nouvelle unité de production de composants automobiles

Le groupe industriel japonais Sumitomo Electric Industries, spécialiste des faisceaux de cà¢bles et composants automobiles, vient d’inaugurer une nouvelle unité de production lundi à  Ain Harrouda (Casablanca).

La mise en place de cette unité, la 8ème de son genre du groupe nippon au Maroc, a nécessité un investissement de 283 millions de dirhams. Elle va permettre de créer 300 emplois et devrait atteindre 320 millions de chiffre d’affaire sur le long terme.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a indiqué que le Maroc s’impose aujourd’hui en tant que référence mondiale dans le secteur de câblage automobile.

« Après 10 ans de travail, le secteur d’automobile constitue désormais l’une des réalisations d’envergure de la politique industrielle nationale », s’est-il félicité.

Selon lui, plus de 41 000 personnes sont employées dans 20 compagnies de l’industrie de câblage automatique, dont les exports ont enregistré une croissance de plus de 23 pc par an entre 2009 et 2013 pour atteindre 15 milliards de dirhams de chiffre d’affaires chaque année.

Au Maroc, le groupe dispose de 8 unités et emploie 16 000 personnes, soit 38 pc des postes d’emploi dans ce secteur, a fait savoir M. Elalamy, ajoutant que Sumitomo Electric Industries est considéré comme le premier employeur dans le Royaume dans le domaine des équipements automobiles.

La création de cette unité atteste de la promotion de la capacité de compétitivité de l’économie marocaine grâce à une vision claire inscrite dans le cadre du Pacte national pour l’émergence industrielle, a-t-il encore souligné.

Au cours des neuf premiers mois de 2013, un total de 14 contrats d’investissements ont été signés dans le cadre du Fond Hassan II pour le développement économique et social dans le secteur automobile avec un budget de 536,7 millions de dirhams, a noté le ministre. Ces accords, dont 6 dans l’industrie de câblage, devraient créer près de 5.900 emplois, a-t-il ajouté.