Casablanca : arrestation de 2 338 personnes dans le cadre de la lutte contre la criminalité

Ce bilan concerne la semaine du 23 au 30 août dernier.

Les services de police du Grand Casablanca ont réussi, du 23 au 30 août, un grand coup de filet avec l’arrestation de plus de deux mille personnes pour différents crimes et délits.

Ainsi, lesdits services ont procédé à l’arrestation de 2 338 personnes dont 1 849 en flagrant délit et 489 autres recherchées, selon le bilan des opérations de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes en une semaine.

En outre, un total de 1 684 personnes ont été interpellées et relaxées après examen de situation, indique-t-on de source policière.

Pour ce qui est de la lutte contre les vols sous toutes leurs formes, le nombre des personnes arrêtées a atteint, durant la semaine en considération, 263 dont 148 en flagrant délit et 115 autres recherchées.

En matière de lutte contre le trafic des stupéfiants, 222 personnes ont été arrêtées par les éléments de la police qui ont aussi saisi différentes quantités de chira (5,99 kg), kif (122,87 kg), maajoune (51.630 kg), cocaïne (1,5 gr) et 374 comprimés psychotropes.

Un total de 2.746 engins à deux roues a été mis en fourrière dont 118 suspectés pour implication dans affaires de vol, selon la même source.

Plusieurs des personnes arrêtées formaient des bandes criminelles spécialisées dont les membres oscillaient entre deux et cinq. Quinze de ces bandes effectuaient des vols qualifiés ciblant les résidences, sociétés, commerces et autres dépôts, a ajouté la même source.

Les limiers de la police ont ainsi mis hors d’état de nuire quatre bandes dans la compétence territoriale du Hay Hassani, trois dans celle du Hay Mohammedi Ain Sebaa et autant à Anfa, deux à Sidi Bernoussi Zeanata et Médiouna et une à Al Fida Derb Soltane.

Ils ont, en outre, démantelé cinq bandes spécialisées dans le vol des voitures et motocycles dont certains ont été récupérés en leur état.

Vingt deux auteurs de trafic de tous genres de stupéfiants et des dizaines de dealers ont été interpellés en flagrant délit de détention et de commercialisation de drogue parmi lesquels certains faisaient l’objet de notes de recherche tant au niveau de la wilaya de police de Casablanca que national.

Ils ont également mis fin aux agissements de 19 auteurs présumés de vols à l’arraché utilisant des motos ou sous la menace d’arme blanche parmi lesquels des mineurs et dont la majorité ont été appréhendés en flagrant délit.

Les éléments de police sur le terrain ont ainsi saisi un grand nombre de téléphones portables, des sacs à main de femmes et des portefeuilles. Plusieurs de ces présumés voleurs à l’arraché ont été reconnus par leurs victimes, ce qui a permis de clore de nombreuses affaires et plaintes.