Boussaid, un argentier qui rembourse…

Les débats sur les sujets éminemment économiques sont parfois noyés dans le populisme politicien. Celui relatif à la dette publique en fait partie.

Car au moment où une fausse polémique monte depuis quelque temps sur le niveau d’endettement de l’Etat marocain, que certains prétendent à tort inquiétant, personne ne parle de ce que l’Etat marocain rembourse entre-temps. Rien que pour les neuf premiers mois de 2017, le ministère des finances a remboursé pour l’équivalent de 106 milliards de DH au titre de ses dettes. Et ce n’est pas pour rien que le papier Maroc est toujours sursouscrit à chaque fois qu’il fait une sortie à l’international…

 M.C.