Benkirane se dit « optimiste » quant à  la cohésion au sein du nouveau gouvernement

Le Chef du gouvernement, M. Abdelillah Benkirane, a assuré que le conditions sont désormais réunies pour une action gouvernementale cohérente et homogène, se disant « optimiste » à  ce sujet.

« Les conditions de travail dans un climat de cohésion totale au sein du gouvernement existent et je suis optimiste quant à la capacité du gouvernement » à oeuvrer de manière homogène, a affirmé le Chef du gouvernement lors d’une rencontre avec des représentants de médias nationaux diffusée, dimanche soir, par les chaines Al Oula et 2M.

M. Benkirane a rappelé toutes les étapes franchies dans la constitution de la version remaniée de son gouvernement, depuis la décision du Parti de l’Istiqlal de quitter la majorité gouvernementale, en passant par les tractations avec le Rassemblement national des indépendants, reconnaissant au passage que la préservation des équilibres au sein de la majorité a impacté la constitution du gouvernement.

La nouvelle configuration du gouvernement a vu l’arrivée de personnalités nationalistes, certes technocrates, mais reconnues pour leurs compétences, en plus de l’augmentation de la représentativité féminine, a souligné M. Benkirane.

Il a, par ailleurs, rejeté que la première version de son gouvernement soit taxée « d’échec », expliquant que la « crise » touchait la majorité et non le gouvernement, dont l’action a été marquée par la cohésion, rappelant les réalisations de cette équipe gouvernementale en mettant sur la table la réforme de la caisse de compensation pour maitriser les équilibres budgétaires et pour soutenir les couches sociales qui ont besoin d’aide, l’octroi d’une aide matérielle aux femmes divorcées et l’augmentation des pensions et des bourses pour étudiants.

S’agissant du dialogue social, le Chef du gouvernement s’est félicité de la fin des grèves dans les collectivités locales et le secteur de la justice, et la conclusion de conventions collectives avec les syndicats pour un montant total de 13,2 milliards de dirhams, invitant les syndicats à aider le gouvernement à maintenir la paix sociale.

L’actuel gouvernement poursuivra la mise en oeuvre des grands chantiers de réforme, tels le plan législatif, les caisses de retraites et de compensation, en plus de mesures en faveur de l’entreprise et la promotion du marché de l’emploi.

Abordant le sujet des diplômés chômeurs, notamment ceux du « PV du 20 juillet », M. Benkirane a indiqué que le gouvernement est déterminé à mettre en place un programme de formation en faveur de ces personnes qui soit à même de les aider à intégrer le marché de l’emploi dans le secteur privé et à participer aux concours de recrutement dans le secteur public.

interrogé à propos des rumeurs sur une éventuelle hausse du prix du pain après Aid Al Adha, M. Benkirane a démenti l’existence d’une quelconque décision à ce sujet.

Cette rencontre du Chef de gouvernement avec la presse nationale, au lendemain de l’annonce de Benkirane II, a vu la participation de journalistes représentant les chaînes « Al Oula » et « 2M », et les quotidiens « Le Matin du Sahara et du Maghreb », « Akhbar Al Youm » et « l’Economiste ».