Banques participatives : la clientèle répond favorablement dans toutes les villes

En attendant les premiers chiffres renseignant sur l’accueil réservé par le marché aux banques participatives (données qui devraient être communiquées par Bank Al-Maghrib, selon les professionnels), les opérateurs livrent quelques constats suite aux premiers contacts établis avec la demande.

Une première idée qui se dégage est que l’intérêt pour les nouvelles solutions s’exprime de manière affirmée au niveau de toutes les villes du Maroc. Aussi, c’est l’offre de financement, limitée à l’heure actuelle à la Mourabaha immobilière, qui intéresse le plus. Parmi les primo adoptants du financement participatif, le profil dominant consiste en des acheteurs qui ont déjà versé une avance sur le bien qui les intéresse. Pour pouvoir prendre en charge ces dossiers, les banques sont amenées à négocier la restitution des avances versées pour se porter elles-mêmes acquéreuses des biens ciblés par les clients.