Bank Al-Maghrib : La progression de la masse monétaire passe à 7,8% au T4-2020

La progression de l’agrégat monétaire M3, qui représente la masse monétaire, est passée de 7,1% au troisième trimestre à 7,8% au quatrième trimestre 2020, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

 

 

Cette évolution traduit une accélération de 9,6% à 10,3% du rythme d’accroissement des dépôts à vue, avec notamment une amélioration de la croissance de 10,3% à 10,6% pour ceux des entreprises non financières privées et de 9,4% à 10% pour ceux des ménages, explique BAM dans son récent rapport sur la politique monétaire.

Dans le même temps, les titres des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) monétaires se sont accrus de 11,8% au lieu de 2,8% un trimestre auparavant, ajoute la même source.

En revanche, les dépôts à terme ont accusé un repli de 11,5% après celui de 10,3%, traduisant une accentuation de la baisse de 7,3% à 15% des dépôts des entreprises privées et de 6% à 7,9% de ceux des ménages. Quant à la monnaie fiduciaire, elle a enregistré une augmentation de 21,1% après celle de 22,5% observée au troisième trimestre.

Ainsi, sur l’ensemble de l’année 2020, l’évolution de la masse monétaire a été marquée par la forte progression de la circulation fiduciaire qui a augmenté de 50,4 milliards de dirhams (MMDH) contre 16,6 MMDH en 2019 et 14,2 MMDH en moyenne durant les cinq dernières années, note le rapport.

Elle a également été marquée par l’expansion de 62,3 MMDH des dépôts à vue, soit le double du rythme moyen depuis 2015. Par principale contrepartie, l’évolution de la masse monétaire recouvre notamment des décélérations de 22,3% à 19,3% pour les avoirs officiels de réserve, de 25,8% à 22,4% pour les créances nettes sur l’administration centrale et de 5,3% à 4,7% pour le crédit bancaire.

(Avec MAP)