Bank Al-Maghrib : Hausse du crédit bancaire de 5,6% en juin 2020

Le crédit bancaire a affiché une croissance de 5,6% durant le mois de juin, avec une hausse des concours au secteur non financier de 5,2% après 6,4%, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette dernière évolution reflète un ralentissement à 7,7% du rythme de progression des prêts accordés aux sociétés non financières privées, explique BAM dans une note sur ses indicateurs clés des statistiques monétaires de juin 2020.

Les prêts aux ménages et aux sociétés non financières publiques ont, en revanche, vu leur croissance s’accélérer, de 1,5% à 2,1% et de 0,1% à 2,7% respectivement.

Par objet économique, l’évolution du crédit au secteur non financier recouvre une décélération du rythme d’accroissement tant des facilités de trésorerie à 10,3% que des prêts à l’équipement à 3,8% et une accentuation de la baisse des crédits à la consommation de 0,7% à 1,6%, précise BAM, ajoutant que les concours à l’immobilier ont marqué une hausse de 1,6%.

Par branche d’activité, les données disponibles à fréquence trimestrielle font ressortir une accélération par rapport à T1-2020 du rythme de croissance annuel du crédit bancaire global de 5,3% à 5,6%.

Cette évolution recouvre une progression de 3,5% des concours aux entreprises des « Industries manufacturières » et de 6,6% des prêts alloués au secteur d' »Electricité, gaz et eau », un ralentissement de la croissance des crédits au secteur du « Commerce, réparations automobiles et d’articles domestiques » de 15% à 3,4%, ainsi qu’un un repli de 4,8% des prêts au secteur des « Transports et communications » et une accentuation de la baisse des crédits au secteur du « Bâtiment et travaux publics » de 1,6% à 3,7%.

En glissement mensuel, le crédit bancaire s’est accru de 2,7%, reflétant la progression de 0,7% des facilités de trésorerie et de 0,6% des prêts à l’immobilier. Les concours à l’équipement et à la consommation ont, en revanche, accusé des replis de 2,1% et de 0,8% respectivement.

(Avec MAP)