Bank Al Maghreb exige la mise en place du dispositif de mobilité bancaire pour juillet

Le dispositif de mobilité bancaire, qui doit faciliter aux clients le changement d’établissement, se fait attendre.

Pourtant ce mécanisme dont nous avons déjà présenté les détails (www.lavieeco.com) a été finalisé depuis quelques mois en concertation entre BAM et les banques. Ce qui freine aujourd’hui la machine, c’est que certains établissements ne semblent pas prêts à se jeter à l’eau, craignant une déperdition de clientèle, apprend-on de sources proches du dossier. En parallèle, d’autres banques sont prêtes et ont même déjà fignolé leurs plans de communication relatifs au mécanisme. Comme c’est l’ensemble du secteur, à travers le Groupement professionnel des banques (GPBM), qui doit valider en définitif le dispositif, tous les établissements doivent tomber d’accord. Afin que les choses ne traînent pas davantage, BAM a fixé un délai aux établissements jusqu’au mois de juillet pour adopter le mécanisme.