Azzouzi se trouve enfin un parapluie

Menacée de disparition sur la carte syndicale, car non reconnue officiellement, l’aile de la FDT conduite par Abderrahmane Azzouzi a enfin trouvé une alternative pour participer aux élections.

Ses militants peuvent, désormais, se présenter sous les couleurs de l’UMT aux élections professionnelles qui se tiennent en juin. Cela leur permettra de gagner du temps en attendant de voir l’aboutissement du recours qu’ils ont engagé auprès de l’OIT contre le gouvernement. Entre son ancien camarade de la CDT, Noubir Amaoui, et Miloudi Moukharek de l’UMT, Abderrahmane Azzouzi a vite fait le choix.