Autoroute Berrechid-Béni-Mellal : pas avant 2016

Interpelé au Parlement, le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique annonce la mise en service du dernier tronçon de cette autoroute en 2016, alors qu’il devait l’être au plus tard en 2015.

La construction de l’autoroute Berrechid-Béni Mellal pourrait accuser du retard. Interpelé au Parlement, le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique annonce la mise en service du dernier tronçon de cette autoroute en 2016, alors qu’il devait l’être au plus tard en 2015. Ce retard s’expliquerait, dans un premier temps, par des difficultés rencontrées au niveau des expropriations, et le recours, dans certains cas, au tribunal allonge les délais. C’est vraisemblablement ce qui se passe pour le tronçon reliant Berrechid à Khouribga. Ensuite, «les entreprises qui remportent les appels d’offres n’arrivent pas forcément à avoir les autorisations pour exploiter des carrières afin de disposer des matériaux de construction», explique Aziz Rabbah.