Aujjar ouvre la profession de adoul aux femmes

Ce sera une première au Maroc. Le ministre de la justice s’apprête à ouvrir la profession de adoul aux femmes.

Le ministère va en effet lancer, en octobre, un concours de recrutement de 700 adouls, femmes et hommes, selon les dispositions de la loi 16-03 relative à la profession et dont l’article 4 ne limite plus, comme par le passé, son exercice au sexe masculin. L’initiative de Mohamed Aujjar (RNI) intervient en application de la recommandation 169 de la charte de la réforme du système judiciaire qui appelle à ouvrir «la voie à la femme pour exercer la profession, notamment en adoptant le système de ‘‘Katib Al Adl’’».