Attentats près des ambassades d’Egypte et des Emirats en Libye

Deux voitures piégées ont explosé jeudi 13 novembre 2014 près des ambassades fermées d’Egypte et des Emirats arabes unis (EAU) dans la capitale libyenne Tripoli mais on ne signalait aucune victime ni dégà¢ts importants dans l’immédiat.

Ces explosions font suite à la série d’attentats à la voiture piégée commis mercredi 12 novembre 2014, essentiellement dans des villes sous le contrôle du gouvernement reconnu par la communauté internationale, qui siège à Tobrouk, dans l’est du pays, mais dont la légitimité est contestée par un gouvernement rival installé à Tripoli.

L’Egypte et les EAU font partie des pays qui ont retiré une partie au moins de leur personnel diplomatique de Tripoli depuis les combats qui ont opposé cet été plusieurs milices rivales pour le contrôle de la capitale libyenne. On ignorait dans l’immédiat si les ambassades étaient les cibles précises des attentats et si des personnels de sécurité s’y trouvaient au moment des explosions…

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 après une rébellion de 8 mois, les puissantes milices armées formées d’ex-rebelles font la loi, sur fond d’une lutte au pouvoir.