Attentats de Casablanca en 2003 : Un Français d’origine marocaine arrêté à  Munich

Le Parquet général de Munich a décidé de placer F.Cherouali en détention préventive pendant 40 jours pour enquête.

Le Parquet général de Munich (sud de l’Allemagne) a décidé de placer le Français d’origine marocaine, interpellé mardi à l’aéroport de Munich pour son implication présumée dans les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca, en détention préventive pendant 40 jours à la prison de Stadelheim de la ville, pour les besoins d’enquête.

Le tribunal va examiner le dossier du suspect (F.Cherouali, 37 ans), qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international, avant de se prononcer sur son éventuelle extradition, a déclaré un porte-parole du procureur général de Munich, dans un communiqué relayé mercredi par des médias allemands.

Le suspect a été arrêté par la police fédérale mardi soir à l’aéroport de Munich où il se trouvait en transit avec sa femme et ses trois enfants. Il arrivait de Paris et comptait se rendre à Dubaï, selon la même source qui précise que son arrestation a été décidée sur la base du mandat d’arrêt lancé par le Maroc à son encontre après les attentats de Casablanca, qui ont fait 45 morts et une centaine de blessés.