Assainissement chez les experts judiciaires

La liste des experts judiciaires agréés près des tribunaux et cours d’appel pour l’année 2016 a été publiée au Bulletin Officiel.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que le ministère de la justice a opté pour le changement radical. Plus de 250 experts ont été remplacés. Un assainissement en règle qui fait suite à la vendetta du ministre Mustapha Ramid contre ces professionnels de la santé, de l’architecture, de l’ingénierie, ou encore de la comptabilité. «Il arrive des fois où la justice est complètement induite en erreur sur la base d’informations – fournies par un expert judiciaire- totalement fausses», affirme Ramid. Aussi, une campagne violente des avocats a également levé le voile sur les conflits d’intérêts qui gangrènent la profession. Résultat: plus du quart des experts agréés ont sauté dans la liste de 2016…