Arrestation à  Oujda d’un Algérien membre présumé de Jund Al-Khilafa

Un ressortissant algérien membre présumé de Jund Al-Khilafa, groupe armé qui a revendiqué l’assassinat du Français Hervé Gourdel, a été arrêté dans la région d’Oujda.

L’opération, menée par la police judiciaire après « plusieurs mois d’enquête de la Direction générale de la surveillance du territoire » (DGST), s’est soldée par l’acquisition de grandes quantités de substances dangereuses, des appareils utilisés dans les télécommunications sans fil en plus d’un croquis dont l’analyse a permis la découverte d’autres quantités importantes de substances dangereuses, ainsi que des armes à feu dans la région située entre Beni Drar et Ahfir.

Les investigations ont révélé que le suspect était en compagnie d’une autre personne, dont l’identification fait l’objet d’une enquête en vue de son arrestation, apprend-on auprès du ministère de l’Intérieur.

Le prévenu sera déféré devant la justice dès la fin de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

Pour rappel, le groupe terroriste « Jund Al-Khilafa » qui avait fait allégeance à l’organisation « Etat islamique » en Irak et en Syrie, fait de l’Algérie une base arrière de ses opérations.