Arrestation à  Melillia de deux femmes espagnoles qui tentaient de rejoindre l’EIIL

Les deux mises en causes, dont une mineure nommée Fouzia Allal Mohamed (19 ans), tentaient de traverser le poste frontalier de Beni Ansar pour rejoindre l’organisation terroriste de l’EIIL.

La police espagnole a arrêté, samedi 2 Aout 2014 au préside occupé de Melillia, deux femmes de nationalité espagnole qui tentaient de rejoindre l’organisation terroriste « l’Etat islamique en Irak et au Levant » (EIIL).

Les deux mises en causes, dont une mineure nommée Fouzia Allal Mohamed (19 ans), tentaient de traverser le poste frontalier de Beni Ansar pour rejoindre le réseau qui se chargerait de leur envoi de  » manière imminente  » à une zone de conflit entre la Syrie et l’Irak. « Leur intention est d’intégrer une des cellules de l’organisation terroriste dirigée par Abou Bakr Al Baghdadi ». C’est pour la première fois que des femmes disposées à rejoindre des cellules terroristes de ce mouvement, ont été arrêtées par les services espagnols.

Selon l’ONU, des jihadistes de l’Etat islamique (EI) se sont emparés dimanche de la ville irakienne de Sinjar, jetant sur les routes jusqu’à 200 000 personnes.