Arabstat : un doublon ou une nécessité ?

A première vue, l’idée est intéressante. Créer une instance chargée de produire des statistiques harmonisées et aux normes internationales concernant les pays arabes.

A première vue, l’idée est intéressante. Créer une instance chargée de produire des statistiques harmonisées et aux normes internationales concernant les pays arabes. C’est l’idée soumise par le FMI et qui a fait l’objet d’un débat lundi 14 mai à Rabat lors d’une rencontre coorganisée par le fonds et le ministère des finances. Sauf que la Ligue arabe, déjà dotée d’une commission de la statistique, dont le HCP est membre, n’a pas été associée à la réflexion. Du coup, le Maroc se marche sur les pieds. Il accueille une rencontre destinée à la création d’une instance alors qu’il a des engagements ailleurs et justement, avec les pays arabes, sans compter qu’il co-préside Paris 21, partenariat pour la statistique en Afrique, dont l’un des fondateurs est… le FMI.