Apiculture : Casablanca-Settat produit 310 tonnes de miel par an

La région de Casablanca-Settat produit 310 tonnes de miel par an. Ce qui représente une augmentation de 182% depuis le démarrage du Plan Maroc Vert.

 

Actuellement, on compte au niveau de la région plus de 27 000 ruches modernes, selon les données de la Direction régionale de l’agriculture (DRA). Ce qui a donné lieu à une amélioration importante au niveau de la production du miel. L’augmentation de la production du miel au fil des années s’explique, en effet, par l’augmentation du nombre de ruches qui a passé d’un peu plus de 12 000 en 2011 à 27 000 en 2019. L’amélioration du savoir-faire des apiculteurs a également contribué à améliorer la productivité par ruche qui est passée de 7,5 Kg/ruche à 11 Kg/ruche. Parmi les atouts dont dispose la région, l’ADA met en avant les conditions climatiques favorables pour le développement d’une végétation offrant des flores mellifères importantes, diverses et riches, l’existence d’une forêt importante au niveau de Benslimane, l’existence d’un savoir-faire considérable et l’encadrement technique et sanitaire.
Concernant l’organisation professionnelle agricole autour de la filière apicole, on notera qu’en 2008 il existait à peine 9 coopératives répertoriées pour la filière apicole de terroir. Depuis, suite aux actions de sensibilisation et l’accompagnement de l’organisation agricole autour de cette filière, on compte, en 2020, 108 coopératives de production de miel et des produits de la ruche au niveau de toutes les provinces de la région. Cela dit, et c’est aussi très important, les abeilles sont essentielles pour un équilibre environnemental, puisqu’en se nourrissant de fleurs, elles favorisent la capacité des plantes à se fertiliser.