ANAPEC : plus de 120 000 insertions envisagées en 2020

L’Agence nationale de promotion des emplois et compétentes (ANAPEC) a tenu la 2e session de son conseil d’administration pour l’année 2019. Une réunion à laquelle l’agence a présenté son bilan d’action pour l’année 2020.

Il en est ainsi question de réaliser 120 000 insertions, et ce dans le cadre de l’emploi salarié au Maroc et à l’étranger. Ce chiffre porte sur les deux programmes, à savoir Idmaj et Tahfiz. L’ANAPEC poursuivra le déploiement et la promotion des dispositifs contrat insertion amélioré et Tahfiz. De même qu’elle procédera au deuxième calcul du taux de recrutement des bénéficiaires du contrat insertion amélioré et mettra en œuvre les dispositions légales prévues en cas de non-respect par les employeurs du taux minimum de recrutement (60%). Elle a aussi prévu de concrétiser d’éventuels amendements des mesures incitatives à l’emploi salarié existantes. Le programme Taehil connaîtra un nouveau lifting, à travers une nouvelle vision en accord avec les exigences des entreprises et des secteurs. Enfin, près de 6 000 porteurs de projets en auto-emploi seront accompagnés, soit 1000 de plus par rapport à 2019. Le nombre des unités économiques créées (TPE et AGR) a été fixé à 3 000 en 2020, contre 2 500 en 2019. La réalisation de ces objectifs au titre de l’année 2020 sera tributaire des moyens humains octroyés par l’Etat à l’ANAPEC (nombre des conseillers spécialisés en auto-emploi) et de la mise en place des mesures incitatives à l’auto-emploi au niveau des différentes régions.