Analphabétisme : créée en 2011, l’agence toujours en stand-by

Le gouvernement vient de proposer, à  travers un projet de décret, la composition des instances de l’agence nationale pour la lutte contre l’analphabétisme, notamment son conseil d’administration.

L’Agence nationale pour la lutte contre l’analphabétisme commence à peine à prendre forme près de deux années après sa création. Le gouvernement vient, en effet, de proposer, à travers un projet de décret, la composition des instances de l’agence, notamment son conseil d’administration. Ce dernier sera donc formé de 15 membres dont 12 représentants des différents ministères concernés et 3 personnes pour le compte de la société civile. Ces trois derniers sièges, en particulier, susciteront certainement un débat dans le microcosme associatif puisque c’est la tutelle, en l’occurrence le ministère de l’éducation nationale, qui aura la tâche de choisir lesdites associations.