Algérie : chut on expulse !

L’expulsion massive des migrants subsahariens d’Algérie continue de susciter l’indignation.

En tout, 1 400 migrants ont été arrêtés sur décision du wali d’Alger dans plusieurs quartiers de la capitale durant la journée du jeudi 1er décembre. Ils ont été retenus dans des camps avant d’être convoyés et expulsés à bord de camions pour bétail. Les premiers migrants maliens rapatriés, le 12 décembre, évoquent des conditions de détention et de voyage très difficiles. Ils affirment tous avoir été arrêtés sur leur lieu de travail.