Algérie : Abdelmadjid Tebboune, nouveau président (Bio-express)

L’ancien Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, élu jeudi président de la République algérienne avec 58,15 % des suffrages exprimés, est né le 17 novembre 1945 à Méchira dans la wilaya de Naâma (348 km au Sud-est d’Alger).

Plusieurs fois préfet, M. Tebboune a également occupé les postes de ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et des Collectivité locales, chargé des collectivités locales (1991-1992), ministre de la Culture (1999), ministre des Collectivités locales (2000-2001) et ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme (2001-2002).

En 2012, il retrouve le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme et a assuré l’intérim du ministère du Commerce.

A l’issue des législatives de 2017, il a été nommé Premier ministre le 24 mai, poste qu’il quittera moins de trois mois après.

Dans son programme présidentiel, il propose l’application d’une nouvelle politique de développement hors-hydrocarbures, la substitution des produits importés par d’autres locaux en vue de préserver les réserves de change, la promotion des start-up, le renforcement du rôle économique des collectivités locales et l’encouragement de l’investissement direct étrangers.

Il a aussi préconisé un « nouveau modèle économique basé sur la diversification de la croissance et l’économie de la connaissance », comme il s’est engagé d' »ériger l’accès au logement en priorité absolue » et d’œuvrer pour « la préservation du système de sécurité sociale et de retraite ».

(Avec MAP)