Akhannouch appelle à poursuivre la dynamique créée par la jeunesse du RNI au cours des cinq dernières années

Le président du parti de la colombe a appelé à l’accompagnement des jeunes électeurs RNIstes, estimés à 3.000, dans divers postes de responsabilité managériale, soulignant la nécessité de poursuivre la dynamique créée par la jeunesse du RNI au cours des cinq dernières années.

 

La Fédération nationale de la jeunesse RNIste a tenu, lundi, une réunion ordinaire consacrée à la présentation et à la discussion des plans d’action de la Fédération lors de la prochaine étape, en présence du président du parti Aziz Akhannouch.

Intervenant lors de cette réunion à laquelle a pris part Mohamed Boussaid, membre du bureau politique du RNI, M. Akhannouch a exprimé sa confiance en les jeunes talents dont regorge la Fédération, saluant l’action distinguée et qualitative de l’ancien bureau qui a contribué au grand succès du parti lors des échéances du 8 septembre dernier.

M. Akhannouch a également appelé à l’accompagnement des jeunes électeurs RNIstes, estimés à 3.000, dans divers postes de responsabilité managériale, soulignant la nécessité de poursuivre la dynamique créée par la jeunesse du RNI au cours des cinq dernières années en organisant des activités dans différents domaines intéressant la jeunesse marocaine, indique un communiqué de la Fédération.

Pour sa part, le président de la Fédération nationale de la jeunesse RNIste, Lahcen Saâdi, a salué le parcours positif qui a marqué le renouvellement des organisations régionales dans un esprit de démocratie, de responsabilité et d’engagement, louant les compétences et les énergies du nouveau bureau de la jeunesse RNIste, qui comprend 5 parlementaires, 5 présidents de communes, 6 élus communaux et plusieurs jeunes cadres occupant des postes de responsabilité.

Selon le communiqué, la réunion a été l’occasion d’engager une discussion approfondie et responsable sur les derniers développements de la situation politique nationale, saluant les acquis de la cause nationale réalisés grâce aux efforts diplomatiques, menés sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, ainsi que le dynamisme de l’action gouvernementale en matière de promulgation de décrets relatifs au chantier de protection sociale.