Aides directes : Plus de 200 000 ménages servis par jour, l’opération se poursuit dans le monde rural

Le ministre de l’Economie et des Finances a fait le point sur l’état d’avancement des mesures déployées à ce jour, au profit des ménages impactés par les répercussions de la crise du Covid-19. C’était lors de la 5e réunion du CVE, tenue ce lundi 20 avril.

Les membres du CVE se sont particulièrement félicités du rythme de distribution soutenu des aides financières qui a permis de servir plus de 200 000 ménages Ramedistes éligibles par jour et ce, dans le respect total des normes sanitaires exigées. Cette opération nationale de grande ampleur se poursuit au niveau du monde rural avec un dispositif adapté à la dispersion spatiale des ménages concernés. S’agissant des ménages non-Ramedites opérant dans le secteur informel dont les demandes sont en cours de validation, la distribution des aides financières commencera incessamment.

Les membres du CVE ont, aussi, acté avec satisfaction la mise en œuvre rapide des mesures décidées lors du dernier Comité, lit-on dans un communiqué diffusé à l’issue de cette réunion. Il s’agit en, particulier, de l’adoption par le Conseil de Gouvernement du décret édictant les nouvelles conditions d’accès aux mesures exceptionnelles en faveur des employeurs affiliés à la CNSS et de leurs employés déclarés, qui subissent les répercussions de la propagation de la pandémie. Dans le même sillage, l’opérationnalisation des mesures décidées à même d’appuyer les entreprises y compris celles titulaires des marchés publics en termes de paiement, de souplesse de fonctionnement, et d’exécution de marchés publics tenant compte de la force majeure, est sur la bonne voie.

Sur le plan fiscal, afin d’expliciter les mesures annoncées lors du dernier Comité, une circulaire sera rendue publique et opérationnalisée le 22 avril 2020. A cet effet, un site web dédié de la Direction Générale des Impôts (DGI), sera mis à disposition des employeurs concernés.