Ahmed est mort, vive Ahmed !

La posture, distinguée, de l’ancien ministre Ahmed Chami, lors des funérailles de feu Ahmed Zaidi, n’aura pas échappé aux observateurs de la scène politique même si les circonstances ne se prêtaient peut-être pas aux interprétations.

La posture, distinguée, de l’ancien ministre Ahmed Chami, lors des funérailles de feu Ahmed Zaidi, n’aura pas échappé aux observateurs de la scène politique même si les circonstances ne se prêtaient peut-être pas aux interprétations. A un moment de forte communion des Ittihadis, c’est étonnamment l’ancien ministre de l’industrie qui a prononcé un discours très poignant et non pas, comme l’on pouvait s’y attendre, le Premier secrétaire du parti, Driss Lachgar. Ce qui fait dire à certains que M. Chami semble être bien placé pour reprendre le flambeau de la réforme et du rajeunissement du parti de la rose.