Agroalimentaire : Des conventions pour développer le sourcing local

Le Maroc entend encourager la production locale compétitive dans les domaines des industries alimentaires et les autres écosystèmes industriels, notamment l’industrie de la plasturgie, l’industrie des emballages et l’industrie mécanique et métallurgique.

Quatre conventions ont été signées en ce sens ce lundi par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et les présidents des associations et fédérations professionnelles du secteur des industries agroalimentaires (IAA) et des secteurs fournisseurs.

Ce partenariat a pour objectif de renforcer l’intégration locale en créant des synergies et des partenariats gagnant-gagnant entre les industries alimentaires et les autres écosystèmes industriels, notamment l’industrie de la plasturgie, l’industrie des emballages et l’industrie mécanique et métallurgique.

L’accord s’inscrit dans le cadre de la vision Royale d’encourager la production locale compétitive dans la perspective du renforcement de la souveraineté industrielle et alimentaire du Royaume.

S’exprimant à cette occasion, M. Mezzour a souligné que le secteur des industries alimentaires revêt une importance stratégique dans le tissu industriel national, eu égard à son rôle dans la sécurité et la souveraineté alimentaires. « Il constitue aussi un catalyseur pour le développement d’autres secteurs industriels avec des achats d’intrants manufacturés estimés aujourd’hui à 18 milliards de dirhams (MMDH) dont près de 60% sont importés », a indiqué le ministre.

Ainsi, une convention cadre pour le développement du sourcing local des industries alimentaires en intrants manufacturés a été signée avec la Fédération nationale de l’Agroalimentaire (FENAGRI), la Fédération nationale des Industries de transformation et de valorisation des produits de la pêche (FENIP), la Fédération marocaine de Plasturgie (FMP), la Fédération des Industries forestières, des Arts graphiques et de l’Emballage (FIFAGE) et la Fédération des Industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME).

Celle-ci se fixe pour objectif la génération d’un gain de balance commerciale de 8 MMDH à horizon 2026 et la création de 7.500 emplois industriels directs à terme.

Pour l’opérationnalisation de cette convention cadre, trois conventions spécifiques sectorielles ont été signées avec les Associations et Fédérations professionnelles des différentes filières du secteur IAA, d’une part, et leurs fournisseurs représentés par la FIMME, la FIFAGE et la FMP, d’autre part.

Elles visent le développement du sourcing local en emballages métalliques, plastiques et en papier carton et en matériels et équipements des industries alimentaires.