Agriculture, forêt et pêche : 318 000 postes créés entre T2-2020 et T2-2021

Le secteur de l' »agriculture, forêt et pêche » a créé un total de 318.000 postes d’emploi entre le deuxième trimestre de 2020 et celui de 2021, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). 

Ce secteur a enregistré une perte de 477.000 postes l’année précédente et une perte annuelle moyenne de 90.000 postes entre les deuxièmes trimestres des trois années précédant la pandémie, précise le HCP dans sa note d’information sur la situation du marché du travail au T2-2021.

Le secteur de l' »industrie y compris l’artisanat » a perdu 53.000 postes d’emploi, contre une perte de 69.000 l’année dernière et contre une création annuelle moyenne de 32.000 postes entre les deuxièmes trimestres des trois années pré-pandémie.

De son côté, le secteur des « services » a créé 40.000 postes d’emploi, contre une perte de 30.000 au cours de la même période de l’année dernière et une création annuelle moyenne de 149.000 postes entre les deuxièmes trimestres des trois années pré-pandémie.

Le secteur des bâtiments et travaux publics (BTP) a créé 108.000 postes d’emploi, contre une perte 9.000 postes au cours de la même période de l’année dernière et une perte annuelle moyenne de 27.000 postes entre les deuxièmes trimestres des trois années précédant la pandémie.

Parmi les 10.892.000 actifs occupés estimés au deuxième trimestre de 2021, le secteur des « Services » emploie 45,2%, suivi de l' »agriculture, forêt et pêche » avec 33,1%, de l’ « industrie y compris l’artisanat » avec 11,1% (dont 44% sont des activités artisanales) et des « BTP » 10,5%.

Près de 7 actifs occupés ruraux sur 10 (70,7%) exercent dans le secteur de l’agriculture, forêts et pêche, et près de deux tiers des actifs occupés citadins (66,6%) travaillent dans le secteur des services.