Agences de développement, le déménagement c’est pour bientôt

Les agences de développement du Nord, de l’Oriental et du Sud doivent bientôt changer de siège social.

Le décret rendant exécutoire cette mesure devrait être validé incessamment en conseil de gouvernement. Les cadres, entre 300 et 400, de ces agences sont invités à faire leurs valises pour se rendre à Tanger, Oujda ou Laâyoune. Ils viennent même de prendre connaissance d’une décision leur permettant, à la même occasion, d’encaisser une prime d’éloignement de 140000 DH contre un engagement de rester aux services de leurs agences respectives pendant au moins cinq ans. Entre-temps, rapportent des sources de l’Agence du Nord, les salariés ont été invités à prendre un congé exceptionnel et obligatoire du 31 juillet au 22 août 2014, au cours duquel les dossiers administratifs et le mobilier de bureau ont été transférés à Tanger. Les cadres, eux, soutenus par l’UMT, continuent de faire la résistance. C’est que, soutiennent-ils, ils sont tenus par des engagements sociaux et financiers dans leur lieu de travail habituel, à Rabat. En conséquence, cet éloignement risquerait d’engendrer de «dangereuses répercussions sociales, familiales et matérielles». Cela d’autant que le délai de trois mois qui leur a été accordé «est insuffisant pour la gestion de toutes les répercussions familiales et matérielles de ce transfert».