Affaire Amendis : Le gouvernement a commencé à régler les irrégularités enregistrées

Le chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, a indiqué, jeudi à Rabat, que l’exécutif est convaincu, après l’examen du dossier des plaintes des habitants de Tanger sur la hausse des factures d’eau et d’électricité dans la ville, de l’existence d’irrégularités et a commencé à les régler pour rétablir les citoyens dans leurs droits.

M. Benkirane a précisé que « les causes ayant motivé les protestations n’existent plus » après la visite qu’il a effectuée dans la ville de Tanger en compagnie du ministre de l’Intérieur, M. Mohamed Hassad sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, et lors de laquelle les deux responsables se sont adressés aux habitants à travers leurs conseillers et représentants au parlement et les représentants de la société civile et des médias, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement.

Le chef du gouvernement a, toutefois, déploré que des journaux aient déformé certains de ses propos à mauvais escient.

Le dossier d’Amendis a été réglé conformément aux Hautes instructions royales, a affirmé M. Benkirane, appelant la population locale à « agir de manière positive, à donner à l’administration l’opportunité de corriger avec la société concernée les irrégularités enregistrées et à faire preuve de vigilance pour que ce dossier ne soit pas exploité par des parties qui se servent de tout problème social pour l’instrumentaliser d’une manière inacceptable à tous les niveaux ».

L’Etat, qui a réussi à résoudre beaucoup de problèmes, ne permettra pas cela se produise, a assuré M. Benkirane, exhortant les citoyens à préserver cette réussite et à y contribuer.