Aéroport de Béni Mellal-Oulad Yaich : L’état d’avancement des travaux atteint 90%

Le ministre de l’Equipement et du Transport, Aziz Rabbah, a fait savoir mercredi que l’état d’avancement des travaux de l’aéroport de Béni Mellal-Oulad Yaich a atteint 90 %, estimant que cette infrastructure sera fin prête d’ici la fin de l’année 2013.

Il y a certains travaux qui ont été réalisés à 100 %, alors que l’état d’avancement d’autres a atteint entre 50 et 60 %, a précisé M. Rabbah dans une déclaration à la presse, à l’occasion d’une visite d’inspection pour s’enquérir de l’état des lieux des travaux du nouveau terminal de l’aéroport.

Le ministre a, par ailleurs, souligné que la capacité d’accueil de l’aéroport, dans sa première phase, sera de 150.000 à 200.000 voyageurs par un, ajoutant que les potentialités naturelles, industrielles, agriculturales et d’infrastructures que regorgent la région de Tadla-Azilal contribueront notamment à l’augmentation des recettes de l’investissement et à la promotion de la région en tant que destination touristique.

Après avoir souligné que l’étude relative à la deuxième tranche de l’aménagement de l’aéroport prendra en compte l’affluence des touristes et des investisseurs à la région, le ministre a fait état d’une étude qui sera réalisée en vue de relier la ville de Béni Mellal au réseau ferroviaire.

De son côté, Abdelali Karim, commandant de l’aérodrome de Beni Mellal-Oulad Yaich, a affirmé que le projet comprend un terminal d’une superficie de 1400m2, une piste d’atterrissage de 2500 m de longueur et 45 m de largeur, une aérogare de 1500m² et une tour de contrôle de 24 m de hauteur.

Mobilisant une enveloppe budgétaire estimée à 185,5 millions de dirhams, la réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre d’un accord de partenariat conclu le 1er avril 2008 entre le conseil de la région de Tadla-Azilal et l’Office national des aéroports (ONDA).

Lors de cette visite d’inspection, M Rabbah a été accompagné du Secrétaire général de la wilaya de la région Tadla-Azilal, Chakib Belkaid, le président du Conseil de la région, Saleh Hamzaoui, de plusieurs élus ainsi que de cadres du ministère de l’Equipement et du transport.