Aéronautique : le canadien « Bombardier » supprime 1 000 emplois supplémentaires

Le constructeur aéronautique canadien « Bombardier » procède à  une troisième vague de licenciements en un peu plus d’un an.

Un millier d’emplois vont être supprimé dans sa division aviation d’affaires en raison de la faiblesse des ventes. Ces réductions d’effectifs vont concerner ses sites de production de Querétaro au Mexique, et de Wichita aux Etats-Unis.

La multinationale a expliqué que cette décision résulte de la faible demande pour l’avion « Learjet 85 » et survient après une révision à la baisse des prévisions pour le marché des avions d’affaires, ce qui reflète la faiblesse persistante de la catégorie des avions légers depuis le ralentissement économique.

Par conséquent, la firme comptabilisera au 4ème trimestre 2014 une charge spéciale de restructuration d’environ 1,4 milliard de dollars, pour couvrir principalement la dépréciation des coûts de développement du « Learjet 85 ».

Une provision pour indemnités de départ d’environ 25 millions de dollars sera comptabilisée à titre d’élément spécial au premier trimestre 2015, ont indiqué les responsables de Bombardier.