Administration : 150 chefs de division et 600 chefs de service à  recruter

Les départements qui ont lancé le plus grand nombre d’appels à  candidature sont l’Agriculture et la pêche, l’Equipement et le transport, les Affaires étrangères et la Santé.

L’Administration s’encadre. Certes, ça a toujours été le cas, mais c’est la première fois que les postes font l’objet d’appels à candidature et devraient suivre une procédure transparente de recrutement. Il en sera ainsi pour les 150 postes de chef de division et 598 postes de chef de service à pourvoir actuellement dans l’Administration publique. Les départements qui ont lancé le plus grand nombre d’appels à candidature sont l’Agriculture et la pêche, l’Equipement et le transport, les Affaires étrangères et la Santé. Bien sûr, d’autres appels à candidature sont lancés pour des grades supérieurs, 35 à ce jour, aussi bien pour les postes de secrétaires généraux de ministères, inspecteurs généraux, directeurs centraux ou encore directeurs généraux d’établissements publics. Pour les entreprises et établissements publics, le besoin se chiffre actuellement à 1 341 postes. Les plus grands recruteurs sont la CNSS, l’ONDA, l’OFPPT, la conservation foncière, les CHU (Rabat, Casablanca et Fès) ainsi que la CNOPS, l’ANAPEC et l’ANP. Tous les profils sont demandés. Cela va des agents de maîtrises, des techniciens, des infirmiers jusqu’aux cadres administratifs, commerciaux, médecins, ingénieurs, enseignants et architectes. L’Administration publique emploie actuellement 490 595 fonctionnaires avec un taux d’encadrement (échelle 10 et plus) de 58,4%.