ADM remet des labels qualité à des aires de service sur le réseau autoroutier

Des labels qualité ont été remis, jeudi soir à Skhirat, à plusieurs aires de service situées sur le réseau autoroutier et qui se sont distinguées par la qualité de l’ensemble des services rendus à l’usager.

La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a ainsi remis le label « qualité de service », la plus haute distinction, à six aires de service, à savoir celles d’Imintanout, de la rocade de Casablanca et d’Assilah, gérées par Afriquia, celles de Khémisset et de Melloussa, gérées par Total et l’aire de service Moulay Bousselham, gérée par Winxo.

Le label « qualité de service » est attribué sur la base de plusieurs critères, notamment l’accueil, l’accès facile, le repérage des prix, l’accessibilité à tous et l’écoute clients.

Cette labellisation est le fruit du déploiement d’un système d’appréciation et de notation des aires de service auquel les compagnies pétrolières ont adhéré de manière spontanée.

Elle s’inscrit dans le cadre de la volonté continue d’améliorer la qualité de service sur les aires de service et de sensibiliser les compagnies pétrolières gérant ces aires à la nécessité d’un contrôle et d’une évaluation permanents des différentes prestations offertes aux usagers. Le label est attribué pour une durée de deux ans avec une obligation d’un audit annuel.

S’exprimant lors de la cérémonie de remise de ces labels, le secrétaire général du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, Redouane Belarbi, a indiqué que des investissements publics importants ont été alloués aux autoroutes, et ce « pour répondre au trafic croissant, assurer la sécurité des voyageurs et contribuer au développement économique du pays ».

M. Belarbi a souligné, dans ce cadre, l’importance des aires de service se trouvant sur les autoroutes, faisant savoir que « les usagers deviennent de plus en plus exigeants en termes de qualité ».

Pour sa part, le directeur général d’ADM, Anouar Benazzouz, a rappelé les missions de cette société consistant en « la satisfaction du client, la maintenance et l’expansion du réseau autoroutier et l’exportation des compétences nationales à l’étranger, particulièrement l’Afrique ».

« Nous sommes rassurés que le client devient de plus en plus exigeant », a lancé M. Benazzouz, félicitant l’ensemble des partenaires pour les innovations apportées aux aires de service.

Les deux autres labels remis par ADM sont « l’Hygiène et la propreté », attribué pour le respect de l’hygiène dans l’aire, les sanitaires et les produits vendus, et le « Service Auto » qui porte sur la propreté de la plateforme de ravitaillement, la présence de matériel et d’équipement de protection contre l’incendie et la rapidité de ravitaillement.

Le système de labellisation, instauré en 2014, a donné lieu à une première édition qui avait récompensé quatre aires de service du réseau autoroutier.