Addoha : CA consolidé en hausse de 54%

Le chiffre d’affaires (CA) consolidé du groupe Addoha Douja Promotion s’est établi à 676 millions de dirhams (MDH) au titre du premier semestre de 2021, en hausse de 54% par rapport à la même période de 2020.

« Le CA consolidé au 1er semestre connaît une amélioration significative de 54% grâce à la livraison de plusieurs tranches au Maroc et en Afrique de l’Ouest », précise le groupe immobilier dans un communiqué sur ses indicateurs trimestriels (T2-2021).
Sur le premier semestre de 2021, le groupe a poursuivi sa politique de maîtrise du besoin en fonds de roulement (BFR) visant à générer du cash-flow positif, note la même source, ajoutant que ceci a contribué à réaliser un désendettement net de près de 150 millions de dirhams (MDH) pour ramener l’endettement net du groupe à 4,62 milliards de dirhams (MMDH) au 30 juin 2021.
Durant le premier semestre de cette année, le groupe immobilier a procédé également à l’acquisition de deux nouveaux terrains à Abidjan, fait savoir la même source.
Par ailleurs, le premier semestre de 2021 a bénéficié des lancements commerciaux de nouvelles tranches au Maroc et en Côte d’Ivoire et de la reprise progressive du rythme commercial normatif, selon Addoha Douja Promotion, qui fait savoir que les préventes ont connu une hausse de 34% par rapport à la même période de 2020.
Et de préciser que les préventes en Afrique de l’Ouest contribuent à hauteur de 34% dans les préventes du groupe du S1-2021 contre 28% sur le S1-2020 et ont connu une hausse de 65% sur la même période.
Pour ce qui est du CA sécurisé (pré-vendu et non encore comptabilisé dans le chiffre d’affaires) en Afrique de l’Ouest, il s’est établi (à date) à près de 1,7 MMDH, totalement lancé à la production.
Le groupe continue de gérer son programme de production au Maroc et en Afrique de l’Ouest en adéquation avec la structure de la demande et aux caractéristiques de chaque marché, précise la même source, relevant que le nombre d’unités en cours de production est de près de 10.000 unités, dont 33% sont en Afrique de l’Ouest.