Activité portuaire : baisse de régime en 2015

L’année 2015 a finalement été morose au niveau des ports marocains. Les dernières statistiques disponibles auprès de l’Agence nationale des ports font ressortir une baisse de 3,4% du trafic global à fin novembre, à 101 millions de tonnes.

La baisse est constatée à la fois au niveau du trafic de transbordement (-5,2%) mais aussi au niveau du trafic domestique (-2,8%). Le port de Mohammédia est l’un des principaux ports touchés par cette baisse du trafic (-29,3%), en raison principalement de l’arrêt des importations d’hydrocarbures par la Samir. Les pétroliers nationaux, qui ont assuré normalement l’approvisionnement du marché depuis l’éclatement du problème La Samir, ont principalement eu recours à des importations à travers Tanger Med. D’ailleurs, ce dernier affiche à fin novembre une hausse de 37,2% du trafic de vracs liquides qui incluent les produits pétroliers.