Accouchement, jamais sans ma césarienne

Ce type d’accouchement représente 50% du total, contre un taux de 25% recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

C’est un constat pour le moins surprenant. Parmi les chiffres exposés lors du dernier conseil d’administration de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), tenu le 27 juin, organisme  qui assure la couverture médicale des fonctionnaires et de leurs ayants droit, on note que les femmes recourent massivement à l’accouchement par césarienne.

Ce type d’accouchement représente en effet 50% du total, contre un taux de 25% recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette situation engendre un coût non négligeable pour ce régime d’assurance maladie.

De 2007 à 2011, le surcoût induit par le recours massif à la césarienne a été de 186 MDH. Accouchements compliqués en hausse ou juste désir d’enfanter sans douleur ?