Abdeladim Lhafi, commissaire de la COP22

Il est certainement l’une des personnes les mieux placées pour prendre en charge cette fonction. Abdeladim Lhafi, Haut commissaire aux eaux et forêts depuis 2003, a montré à plusieurs reprises son engagement pour la défense du patrimoine naturel du Royaume.

Originaire d’Ahfir, M. Lhafi a étudié les sciences vétérinaires à l’Ecole nationale française de Toulouse. Au Maroc, il passe d’abord par le ministère de l’agriculture jusqu’à devenir, en 1997, secrétaire d’Etat chargé de la mise en valeur agricole, avant d’être nommé ambassadeur du Maroc en Allemagne jusqu’en 2003.