Abbas El Fassi… jusqu’au bout

Lors du XVIe congrès de l’Istiqlal, Abbas El Fassi, secrétaire général sortant, a tout fait pour ouvrir la voie de la succession à  Abdelouahed El Fassi, son beau-frère et fils de Allal.

Il aura tenu à peser jusqu’au bout sur les destinées du parti qu’il dirige depuis 13 ans. Lors du XVIe congrès de l’Istiqlal, Abbas El Fassi, secrétaire général sortant, a tout fait pour ouvrir la voie de la succession à Abdelouahed El Fassi, son beau-frère et fils de Allal. Amendements des statuts pour barrer la route à la candidature de Mohamed El Ouafa, tirs hargneux sur Hamid Chabat pour endiguer la vague de soutien exprimée en faveur de ce dernier. A lui seul, Abbas El Fassi a torpillé le congrès…