A Salé, le BCIJ arrête un extrémiste lié à Daech

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire a arrêté, mardi, un extrémiste partisan de « Daech » s’activant dans la ville de Salé.

Les investigations sécuritaires ont révélé que le suspect, âgé de 33 ans, faisait la propagande et l’apologie de l’idéologie extrémiste de l’organisation dite « État islamique » via les applications et les réseaux sociaux, en vue de servir l’agenda de « Daech », tout en incitait à commettre des actes terroristes au nom de ce groupe terroriste selon le mode opératoire « Loups solitaires », précise le BCIJ dans un communiqué.

Le prévenu a également diffusé des enregistrements expliquant les méthodes de fabrication d’explosifs et de ceintures explosives, ajoute le communiqué. Les investigations ont aussi révélé que le suspect, qui s’apprêtait à commettre un attentat-suicide dans le Royaume, était en contact avec des dirigeants médiatiques de « Daech » et avec des sympathisants de ce groupe à l’étranger.

L’opération a permis la saisie de plusieurs appareils électroniques, téléphones mobiles et armes blanches, selon la même source.

Le mis en cause sera déféré devant la justice une fois achevée l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.

(Avec MAP)