70 milliards de DH de dette extérieure privée

La dette extérieure du secteur privé non garantie par l’Etat s’élevait à 69,94 milliards de DH à fin septembre 2015, selon le ministère de l’économie et des finances.

Pour l’essentiel (76%), cette dette est contractée à court terme et elle porte sur des crédits commerciaux (pour un montant de 53,1 milliards de DH) consentis aux opérateurs marocains. Les 24% restants sont constitués en quasi-totalité d’emprunts et sont, à ce titre, de maturité longue.