7 MDH pour assurer les aéroports du Maroc

7 millions de DH. C’est le montant estimé de la prime d’assurance que devra payer l’Office national des aéroports (ONDA) pour couvrir tous ses aérodromes, notamment en matière de responsabilité civile.

7 millions de DH. C’est le montant estimé de la prime d’assurance que devra payer l’Office national des aéroports (ONDA) pour couvrir tous ses aérodromes, notamment en matière de responsabilité civile. L’office vient d’ailleurs d’ouvrir une consultation pour recevoir les offres des compagnies d’assurance.

D’après la note accompagnant la consultation, l’ONDA prévoit un contrat d’assurance couvrant deux années. Voilà qui le mettra à l’abri d’éventuels imprévus, sachant qu’en matière de gestion d’aéroports et d’aviation civile, les incidents qui se produisent surtout sur les tarmacs peuvent coûter très cher à l’office s’il n’est pas couvert.

D’ailleurs, une source bien informée au ministère du transport et de l’équipement affirme que les aéroports du Maroc sont restés sans couverture d’assurance pendant une durée d’au moins cinq mois, et ce, avant l’arrivée du nouveau directeur général, Zouhair Mohamed El Oufir. «Un incident sur les pistes ou un dommage causé à un appareil d’une compagnie étrangère aurait coûté une fortune à l’office», explique la même source. Une information tellement «explosive» qu’elle n’a pas été ébruitée…