3ème édition du festival de l’humour de Fès, sous le signe de la tolérance.

La 3ème édition du festival de l’humour, un rendez-vous artistique et culturel incontournable, s’est ouverte, mercredi à  Fès, avec la participation d’une brochette de nouveaux talents du rire.

Initié sous le signe « l’humour et la tolérance », le festival propose une série de spectacles et d’activités culturelles dans le but de promouvoir les talents artistiques des humoristes et d’enraciner la culture de l’initiative, de la citoyenneté et les valeurs de tolérance chez les jeunes.

A l’instar de l’édition précédente, l’ouverture du festival de l’humour a été marquée par des séances animations et des spectacles au profit des jeunes du centre Abdelaziz Ben Driss pour la protection des enfants. Ces spectacles ont mis en vedette les lauréats du festival de Fès de l’humour, qui ont réussi à charmer les jeunes enfants avec des activités comiques et humoristiques.

Les organisateurs de l’évènement ont également gratifié les enfants abondés et en situation de rue de certaines associations de la société civile de la ville avec de belles chansons, représentations théâtrales et autres activités artistiques et culturelles.

La 3eme édition du festival de l’humour qui réunit de nombreux artistes et humoristes prévoit aussi des sessions de formation sur l’interprétation des rôles et l’écriture de la comédie satirique animées par des encadrants de renom et des artistes professionnels, outre la projection des films de comédie et la signature de deux publications sur la littérature satirique.

Une cérémonie en hommage à des comédiens marocains en reconnaissance de leurs œuvres artistiques dans le domaine de la comédie et l’art satirique, la projection de nombreuses pièces théâtrales dont celle réalisée par le dramaturge et parolier, feu Ahmed Tayeb Laâlej, sont également au menu de cette manifestation culturelle.

Organisée du 19 au 22 mars par l’association des humoristes unis pour la culture et les arts, cette manifestation culturelle tend aussi à renforcer l’animation culturelle de la ville et répandre la culture de l’humour et du divertissement à travers également des spectacles artistiques dans les différents espaces culturels, les établissements éducatifs et les maisons de la jeunesse ainsi que les centres sociaux de la ville.

Le festival de l’humour de Fès vise aussi à développer chez les jeunes le sens et le goût de l’humour ainsi que la créativité artistique à travers la mise en valeur de leurs talents et leur valorisation par le biais de stages et de sessions de formations.