300 000 marocains vivraient avec environ 32 DH par jour en raison de la pandémie !

Le taux de pauvreté augmenterait d’au moins un point de pourcentage en 2020! C’est ce que prévoit un rapport conjoint du Programme des Nations Unies pour le développement (UNDP), de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) et de la Banque Mondiale, dressant une revue des éventuels impacts socio-économiques de la crise du Covid-19 sur l’année 2020.

En chiffres, ce sont quelques 300 000 marocains qui passeraient en dessous du seuil de pauvreté (3,2 USD en parité de pouvoir d’achat par jour ou PPP soit environ 32 DH / 1USD= 9,8 DH le 10 avril) et 10 millions de marocains en situation précaire pourraient devenir pauvres ou au seuil de la pauvreté. De plus, une détérioration des inégalités hommes-femmes sera observée.

Sur le plan économique et budgétaire, le rapport prévoit une baisse de 1,5% du PIB réel 2020, un déficit budgétaire de plus de 6% du PIB, des dettes publiques à hauteur de 75% du PIB et un déficit de la balance courante d’environ 7% du PIB.

Ce rapport s’inscrit dans une réflexion globale des organisations internationales (Nations Unies et Banque Mondiale) sur les mesures d’accompagnement qu’elles peuvent apporter au Maroc dans sa stratégie de riposte contre la pandémie du Covid-19.