3% des adultes marocains souffrent d’une maladie rénale chronique

Parmi les facteurs à  risque recensés par l’étude, on retrouve l’hypertension artérielle, le diabète et l’obésité.

Une enquête menée par le ministère de la santé en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé que 2,9% de la population adulte marocaine souffre d’une maladie rénale chronique. Parmi les facteurs à risque recensés par l’étude, on retrouve l’hypertension artérielle, le diabète et l’obésité. D’autres facteurs d’exposition peuvent également favoriser le développement d’une maladie rénale chronique chez les Marocains comme l’usage abusif des plantes médicinales, l’utilisation excessive de médicaments analgésiques ou encore le tabagisme.