100 millions de dollars octroyés par la JBIC en faveur de la BMCE Bank

La Banque Japonaise pour la Coopération International (JBIC) et la BMCE Bank ont signé, mardi à  Casablanca, une convention de partenariat visant la mise en place d’une ligne de crédit de 100 millions de dollars dédiée au financement des importations de produits et services japonais en Afrique.

D’une durée maximale de ligne devant atteindre 10 ans, cette convention a été signée par le Directeur Général du département finance et télécommunication de la JBIC, Kuninori Kuroishi et le Directeur Général délégué en charge de l’international à la BMCE, Mohammed Agoumi.

Cette ligne servira au financement des projets impliquant des entreprises japonaises au Maroc et sur le reste du continent ou encore des exportations de produits et services d’origine japonaise vers le continent, a indiqué Kuninori Kuroishi, précisant que la JBIC cherche à travers cette coopération à promouvoir les investissements et à développer les échanges entre le Japon et le Maroc et plus globalement avec les pays africains.

Lors de cette cérémonie de signature, Mohamed Agoumi a souligné, pour sa part, que ce partenariat s’inscrit dans le cadre du programme FAITH (Facility for African Investment and Trade Enhancement) dont le but est de soutenir la croissance économique initiée par le secteur privé.

Il a également fait savoir que ce programme avait été lancé par le gouvernement Japonais qui, lors de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), avait souligné la nécessité de renforcer les échanges et investissements entre l’Afrique et le Japon et ce, aussi bien dans le secteur privé que publique.

La JBIC est une institution de crédit dirigée entièrement par l’Etat japonais. Créée en 1999, elle assume une fonction financière pour promouvoir le développement et l’acquisition de ressources importantes pour le japon.